Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Wade avoue et assume : ‘J’ai nourri les rebelles pendant longtemps’


Dans sa volonté de résoudre la crise en Casamance, Abdoulaye Wade s’est permis de nourrir les rebelles. Le candidat des Fal 2012 a, au cours de sa rencontre avec la Plateforme des femmes à la gouvernance de Ziguinchor, révélé tous les efforts qu’il a menés pour un retour de la paix en Casamance.



Wade avoue et assume : ‘J’ai nourri les rebelles pendant longtemps’

 La rencontre avec les membres de la Plateforme des femmes pour la paix en Casamance était très attendue à Ziguinchor. Et pour cette fois-ci, Abdoulaye Wade a respecté le rendez-vous avec la gent féminine de la Casamance. Laquelle l’attendait depuis le début de la campagne électorale pour l’interpeller sur la situation dans cette région méridionale du Sénégal. Le candidat des Fal 2012 devait répondre aux questions suivantes : Comment comptez-vous apporter une solution au conflit casamançais ? Par quelles voies allez-vous passer ? Etes-vous prêt à négocier ailleurs qu’au Sénégal ? Quels rôles la Gambie et la Guinée-Bissau peuvent-elles jouer dans la résolution du conflit? Comment comptez-vous soutenir les populations Casamançaises ? Quelle place réserverez-vous à la plateforme des formes dans le processus de négociations ?

Sur toutes ces interpellations qui s’adressent en réalité aux deux candidats qui s’affronteront au second tour de la présidentielle, Abdoulaye Wade a opposé les efforts qu’il n’a cessé de consentir pour ramener la paix en Casamance. Un engagement qui remonte à la période où l’actuel chef de l’Etat était ministre d’Etat dans le gouvernement de l’ancien président, Abdou Diouf. Et depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême, Me Abdoulaye Wade a poursuivi son action. C’est du reste ce qu’il a laissé entendre devant les femmes à la gouvernance de Ziguinchor. ‘J’ai nourri les rebelles pendant longtemps. Je suis le seul président à le faire et je le revendique’, a avoué le candidat des Fal 2012 pour montrer jusqu’où il a été pour ramener la paix dans cette partie australe du Sénégal.

Me Wade a révélé avoir depuis le début de son magistère pris contact avec les combattants. ‘Je connais tous ces chefs rebelles et ils sont aujourd’hui pour la paix’, a laissé entendre le chef de l’Etat qui a révélé être en contact avec des chefs rebelles comme César Attoute Badiatte et Ousmane Gnantang Diatta. Pour ce qui est de Salif Sadio, les discussions se font par le biais d’intermédiaires, a avoué Abdoulaye Wade. Néanmoins, ‘lui comme les autres sont ouverts à la discussion pour aboutir à une paix’, a rassuré le chef de l’Etat définitive.

Tous ces efforts, à en croire le patron des libéraux, se sont traduits, sur le terrain, par une accalmie qui dure depuis douze ans. Et cela, malgré les soubresauts qui sont l’œuvre de fossoyeurs de la paix, a-t-il confié avant d’avouer son attachement à cette région. Le chef de l’Etat a d’ailleurs révélé qu’au cours d’un meeting en 1990 à la place Gao de Ziguinchor, il avait déclaré devant une foule infiltrée par des rebelles qu’il était contre l’indépendance de la Casamance. ‘Mais, si la Casamance devenait indépendante, je me présenterais pour devenir le président de la République de la Casamance’, dit-il. Pour dire simplement qu’il appartient à cette région.

Mais, cette volonté de trouver une solution à la crise dans cette partie sud du Sénégal ne doit pas pousser à accepter n’importe quoi. Pour Abdoulaye Wade en tout cas, il n’est pas question d’internationaliser le conflit. Même s’il accepte le soutien de la Gambie et de la Guinée-Bissau, le chef de l’Etat refuse que des puissances étrangères lui dictent un comportement et une attitude, car, il s’agit, selon lui, d’un problème sénégalo-sénégalais. Dans tous les cas, Abdoulaye Wade se dit prêt à recevoir les femmes de la Casamance au lendemain de sa réélection pour dégager avec elles des perspectives pour la Casamance.


Lu 102 fois
Mardi 13 Mars 2012
LVDPS : Actualité sénégalaise et internationale


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé