Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Venu soutenir Khalifa Sall, Ousmane Sonko descend en flammes le pouvoir : « Macky Sall nous renvoie l’image d’un pharaon qui a tellement la phobie de son remplaçant qu’il tue tous les garçons… »


L’audition de Khalifa Sall par la Dic n’est rien d’autre qu’un autre coup du pouvoir en place pour éliminer ses adversaires. C’est la conviction du leader de Pastef, Ousmane Sonko.



Epinglé par l’Inspection générale d’Etat, le maire de Dakar a répondu ce mardi 21 février à une convocation de la Division des investigations criminelles (DIC). Pour le leader de Pastef qui a fait le déplacement pour soutenir Khalifa Sall, ce dernier s’ « ajoute à la longue liste des persécutés de Macky Sall qui, dans sa logique de faire le vide autour de lui et de ne pas se retrouver face à une opposition, s’attaque à tous les opposants, les uns après les autres ». « Pour certains, il s’attaque à leur profession, pour d’autres à leur vie privée, à d’autres encore, pour des histoires farfelues de gestion », fustige l’ancien inspecteur des Impôts.

Dans une logique de confondre le régime de Macky Sall qui cherche des poux à ses opposants, Ousmane Sonko déballe : « s’il fallait chercher des problèmes de gouvernance et de gestion, il faudrait aller les chercher dans le régime de Macky Sall qui a enregistré le plus de scandales financiers de toute l’histoire du Sénégal ».

Et d’enfoncer le clou : « il y a énormément de rapports de l’Ige sur sa table qui épinglent même des ministres qui siègent avec lui au conseil des ministres tous les mercredis. Je vous rappelle que le rapport de l’IGE, rien que sur le titre Bertin a épinglé des gens qui ont compromis plus de 50 milliards et qui aujourd’hui sont propulsés à des postes de responsabilité, descendent sur le terrain politique au nom de l’Apr et organisent des meetings à coups de centaines de millions pour de simples fonctionnaires ».

Rappelant que l’instrumentalisation de la justice et l’utilisation de l’appareil d’Etat à des fins de règlement de comptes politiques ne passeront pas, le chef de file des Patriotes du Sénégal pour le Travail compare Macky Sall au « pharaon qui avait tellement la phobie de son remplaçant qu’il s’était donné la mission de tuer tous les garçons… ».

Lu 32 fois
Mardi 21 Février 2017
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé