Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Un grand bémol sur l’urgence du cas Bibo Bourgi


Enième rebondissement du cas Ibrahima Khalil Bourgi dit Bibo, considérer comme « témoin clé » du procès de son ami Karim Wade, démarré le 31 juillet. Alors que le 9 août dernier Sen24heures rapportait qu’une contre-expertise médicale concernant Bibo Bourgi, réclamée par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), indiquait son évacuation d’urgence pour des soins à l’étranger, une confrontation provoquée ce jeudi matin y met un bémol



Un grand bémol sur l’urgence du cas Bibo Bourgi
Sen24heures a appris de bonnes sources que la confrontation entre les avocats de Bibo Bourgi, qui réclament à cor et à cri une autorisation de sortie du Sénégal pour leur client, des experts médicaux (cardiologues, urologues…) et les juges de la Cour spéciale a permis d’établir que l’infection urinaire dont souffre le concerné ne nécessite pas impérativement une évacuation.

D’après nos sources, bien qu’ayant admis que le prévenu est malade, les experts médicaux ont fait savoir que Bibo Bourgi pourrait être soigné à Dakar « si les garanties d’intervention sanitaires sont réunies ». Ils ont ajouté que le spectre d’une mort subite brandi par les avocats, avec la « complicité » de certains médecins ne tient pas la route. Ces hommes de l’art expliquent qu’une mort subite peut affecter toute personne, et n’est forcément pas liée à un état d’alité.

Ce dernier rebondissement aurait laissé « abasourdis » les conseils de Bibo Bourgi. Vendredi dernier, dans un communiqué, ils se sont dits finalement favorable à une autorisation de sortie du pays, alors qu’auparavant ils demandaient la comparution de leur client. Ce que la presse avait assimilé à une « volte-face » de conseil du mis en cause.

Pour sa part, la Crei se voit confortée dans ses soupçons que le cas du prévenu est délibérément exagéré.

Convoqué manu militari (via un mandat d’emmener) le premier jour du procès, Bibo Bourgi est arrivé au tribunal de Dakar à bord d’une ambulance et s’est présenté devant la barre sous perfusion.

En fait, la Commission d’instruction trouvait « curieux » que Bibo Bourgi se déclare malade, et même gravement, juste avant le début du procès alors qu’il a obligation d’émarger chaque lundi à la Crei, contrepartie de sa mise en liberté conditionnelle pour raison de santé. Le prévenu a produit à la place un certificat médical de « trois jours ».

La Crei s’interrogeait sur la réponse servie par M. Bourgi quant à son retour au Sénégal, s’il obtenait une autorisation de sortie du pays, comme il le demande, pour aller dans des structures médicales spécialisées se faire traiter sa maladie. Bibo Bourgi aurait répondu qu’il reviendrait « aussi vite que (son) médecin le voudrait ».

Les soupçons de dilatoire par la Crei étaient d’autant nourris par le fait que M. Bourgi, qui avait été déclaré malade de la prostate, et mis en liberté provisoire depuis un an, aurait eu le temps de faire un enfant avec sa femme, à en croire nos sources. De quoi laisser dubitatifs les magistrats quand la presse parle aujourd’hui de problèmes rénaux et cardiaques. Il s’y ajoutait la crainte que le mis en cause, titulaire de « quatre nationalités, sénégalaise, française, libanaise et italienne », ne revienne pas au Sénégal une fois autorisé à sortir du pays.

Lu 13 fois
Vendredi 15 Août 2014
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé