Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Scandale institutionnel en vue: le Haut conseil va abriter 150 membres comme l’Assemblée; Macky nommera près de la moitié




Scandale institutionnel en vue: le Haut conseil va abriter 150 membres comme l’Assemblée; Macky nommera près de la moitié
On ne sait pas si Macky Sall et son régime ont anesthésié les Sénégalais ou si c’est la capacité d’indignation des Sénégalais qui s’est émoussée, mais les scandales qui se passent dans ce pays depuis quelques années sans que personne ne lève le plus petit doigt dépassent l’entendement. La prochaine en date va être le Haut conseil des collectivités territoriales.

Ce machin (que certains auraient pu tolérer si le Conseil économique, social et environnemental avait été supprimé), véritable objet institutionnel va abriter 150 membres. Pas moins. Et cela, c’est Seydou Guèye, ci devant porte-parole de l’Apr et du gouvernement qui l’a révélé au micro de nos confrères de la Rfm. Et pourtant, jusqu’à présent, c’est le chiffre de 120 qui avait été avancé avec 80 élus et 40 nommés. Ho que non. Ce Haut conseil des collectivités territoriales qui sera présidé par Ousmane Tanor Dieng jusqu’à preuve du contraire, aura le même nombre de membres que l’Assemblée nationale. Ce qui signifie qu’en réalité, ce haut conseil ne sera qu’un Sénat bis. Encore que le Sénat de Me Wade n’avait que 100 membres.

MACKY VA NOMMER PRES DE LA MOITIE DES MEMBRES

Si on sait que le budget de l’Assemblée nationale avoisine les 15 milliards, celui du Conseil économique, social et environnemental dépassé 8 milliards, combien va recevoir le Haut conseil des collectivités territoriales? Mystère et boule de gomme pour le moment.

Mais puisque c’est pour caser une clientèle politique, avec voitures, téléphones, carburant, indemnités princières et tout, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan trouvera certainement les ressources nécessaires.

Pendant ce temps, la dette intérieure s’accumule, les enseignants revendiquent, les blouses blanches revendiquent sans succès. Au contraire, ils sont réquisitionnés, convoqués à la police, humiliés, exposés à la vindicte populaire, les chantiers ouverts peinent à être finis (building administratif dont la réfection devait durer 17 mois, le pont de la Patte d’Oie qui devait être livré au mois de juin, les chantiers de l’universite du Sine-Saloum…).

Mais l’autre aspect du scandale, c’est aussi la désignation des membres. En effet, toujours selon Seydou Guèye, les 80 seront élus et les… 70 nommés par Macky Sall. La même chose qui avait été reprochée à Me Abdoulaye Wade avec son défunt Sénat.

Mais puisque c’est Macky Sall, tout passe…



jotay

Lu 36 fois
Vendredi 10 Juin 2016
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé