Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Revue de presse du mardi 13 juin




REVUE DE PRESSE DU MARDI 13 JUIN 2017 :
La politique, la diplomatie et l’insécurité à Dakar, occupent la UNE de la presse du jour. L’OBS nous donne les raisons de la colère des alliés du chef de l’Etat. Le parti de Macky Sall a fait main basse sur plus de 60% des sièges sur les deux listes nationales et départementales. L’Apr occupe les 115 sur 150 investis dont 42 sur la nationale et 73 sur la départementale. Pour les alliés, le journal fait le décompte : Ps (17 investis), Afp (6), LD (2), Pit (1), Macky 2012 (3), Rds/Tds (1), Urd (0), les autres alliés : 5. Et c’est le TEMOIN qui résume la situation à la UNE, « Investitures à Benno Bokk Yaakaar : quand Macky lèse ses alliés ». L’AS relève pour sa part « de l’inconséquence des alliés ». Selon le journal, c’est eux qui avaient donné carte blanche pour la confection des listes des candidats de Benno Bokk Yakaar. D’ailleurs dans SUDQUOTIDIEN devant la déception des alliés de Macky Sall, le porte-parole de l’Apr Abdou Mbow les appelle à la raison, en expliquant que c’est la conférence des leaders sous la houlette du président de Benno Bokk Yaakaar qui s’est occupée des investitures, en concertation avec les responsables des partis politiques. Moustapha Diakhaté, président du Groupe parlementaire de Benno soutient dans WALFQUOTIDIEN que « Macky Sall va trouver une solution pour rectifier le tir ». La TRIBUNE retient que l’Afp est à la croisée des chemins pour un parti né dans un moment crucial de l’histoire politique du Sénégal. Selon le journal, Niasse et ses camarades devront en toute logique revenir sur leur choix de suivre Macky Sall comme des moutons de Panurge, opérer la rupture et rejoindre Gakou. En attendant la campagne et les élections, VOX POPULI décrypte le choix du PM comme tête de liste nationale de Benno. C’est un coup de poker risqué car Mahammad Boun Abdallah Dionne n’est pas un politique, selon le journal, qui ajoute tout de même qu’il a toujours su relever les défis auxquels il était confronté.

De l’autre côté, DIRECT INFO retient le désarroi du « Maquis » face à la coalition dirigée par Abdoulaye Wade. Le journal pense que cela explique la publication coordonnée et visiblement concertée d’informations gênantes sur la gestion de l’ancien régime, par plusieurs sites et quotidiens sénégalais au lendemain de l’annonce de la liste de la coalition gagnante Wattu Sénégal. Selon DIRECT INFO, le Pds, version Oumar Sarr recevra autant de coups que le parti au pouvoir de la part de ceux qui ont quitté le navire libéral à cause de leur « incompatibilité d’humeur » avec le maire de Dagana.

Sur les relations entre le Sénégal et la France, le SOLEIL informe qu’on va vers « un partenariat dynamique, rénové et moderne ». Le journal ajoute que le chef de l’Etat Macky Sall a été reçu hier par son homologue français à l’occasion d’une visite de travail de quelques heures. Le QUOTIDIEN pour sa part, informe relativement à la crise du Golfe, qu’au sortir d’une audience avec Emmanuel Macron, Macky Sall qui déclare avoir rappelé l’ambassadeur du Sénégal au Qatar « par solidarité » à l’endroit de l’Arabie Saoudite a appelé à la désescalade.

DAKAR TIMES parle des manœuvres d’Idriss Déby, au moment où le Sénégal organisait le procès de Habré, pour transférer le Bureau des Nations-Unies de Dakar vers un pays du G5 (Mali, Burkina, Niger, Mauritanie et le Tchad). Selon le journal ce qu’il a oublié c’est que les Nations-Unies ont choisi librement le Sénégal en tenant compte de la stabilité du pays et d’autres critères.

Le journal 24HEURES informe que suite à l’attribution provisoire de licence d’opérateur virtuel à Sirius Afrique, Gfm et Origines SA, Serigne Mboup de CCBM, qui a été recalé, a salué le choix porté sur de « dignes fils du pays » et assure qu’il ne fera aucun recours auprès des autorités.

Le journal ENQUETE informe qu’un an après le lancement de la campagne de retrait des enfants des rues de Dakar, seuls 1620 talibés sont partis sur les 30 000 que compte la région de Dakar. Soit un taux de 5,20%. Constat à la UNE : Echec et mat !

L’insécurité dans la capitale. LIBERATION parle d’Alexandre Mendez qui a transformé Liberté VI Baraque en Far-West samedi soir en tirant sur des jeunes qu’il accusait de donner des coups à sa voiture. Il a failli tuer un vieux qui passait. Mendez est en garde à vue et il ne possédait pas d’autorisation de port d’arme. A Pikine Icotaf, LES ECHOS reviennent sur l’effroyable bataille rangée à 4h du matin. Le journal parle de boucherie entre des gangsters guinéens et des agents de police du commissariat de Guinaw-rails. Les populations ont mis la main sur trois membres de la bande, le quatrième est recherché. Deux policiers et un agent de sécurité de proximité sont blessés à la machette.

Lu 39 fois
Mercredi 14 Juin 2017
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Revue de presse orale | Presse écrite | Documentaire | Magazine | Emissions TV | Emissions Radio



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

0 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé