Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Proclamation de la Grande Mosquée : "Le texte le plus courageux jamais publié sur l’islam en France"


Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur propose une définition de l'islam en France. Décryptage avec Thomas Guénolé, politologue.



Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a lancé, mercredi 29 mars, une "Proclamation de l'islam en France" solennelle, qui propose un cadre de bonne pratique aux musulmans français, rejetant avec vigueur l'islamisme. Décryptage avec Thomas Guénolé, politologue et auteur de "Islamopsychose" (*), qui a été sollicité comme conseiller extérieur sur ce texte.

Une "Proclamation de l'islam en France", c'est très novateur, alors qu'une doctrine peine depuis longtemps à être établie…

C'est la première fois que toutes les questions difficiles sans exception sont traitées, qu'il s'agisse de l'égalité hommes-femmes, du rejet de la polygamie et des châtiments corporels, du droit au blasphème, etc. dans un document dont la ligne est très explicitement moderne, progressiste, laïque. Et qui va dans le sens d'un islam des lumières. Le point 10 dit, par exemple, que la théorie du Big Bang et celle de Darwin sur l'évolution des espèces sont compatibles avec l'islam.

Ce texte est important car il émane d'un haut lieu de la religion musulmane en France [la Grande Mosquée a été inaugurée en 1926, en hommage aux musulmans tombés pendant la guerre, NDLR]. Ce document prend acte de la façon dont l'écrasante majorité des Français de confession musulmane vit déjà sa religion : d'une façon laïque, apaisée à l'égard de la République. Dalil Boubakeur formalise par écrit ce qui correspond déjà à la façon dont les trois quarts des musulmans vivent leur foi, conformément aux résultats de l'enquête de l'Institut Montaigne en 2016. Reste un quart de réfractaires.

Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l'Obs ×

Adresse email
S'inscrire
C'est un texte combatif…

Ce texte proclame que l'islam en France (et non "de France" car, d'un point de vue religieux, il n'existe qu'un islam universel) doit se battre sur deux fronts : contre les pseudo-laïcs, ces gens qui usurpent la loi de 1905 pour essayer de faire définir la doctrine de l'islam en France par l'Etat ou un organisme de tutelle créé par l'Etat. C'est clairement la Fondation de l'islam de France, présidée par Jean-Pierre Chevènement, qui est visée [elle a été refondée fin décembre, NDLR]. Dalil Boubakeur en a claqué la porte fin février. Le texte dénonce une ingérence "paternaliste", car c'est aux musulmans eux-mêmes de définir leur doctrine. L'autre front, c'est celui contre les djihadistes, définis ici comme "des criminels" qui sont "des usurpateurs impies de l'islam". Et contre tous les intégristes de manière générale.

Le point 17, consacré à la tenue vestimentaire, ne pose pas l'obligation de porter le voile pour les femmes…

Il dit qu'"il faut retenir le principe général d'une tenue vestimentaire pudique", et cela pour "les hommes et les femmes". Il ne mentionne pas un vêtement en particulier : une tenue vestimentaire pudique n'est pas forcément le voile. Dans la phrase "hommes et femmes de confession musulmane ont simplement le devoir de s'habiller d'une façon décente", le mot "simplement" revient clairement à condamner la surenchère, comme le port de la burqa, du burkini ou du tchador. Dalil Boubakeur m'a raconté qu'une jeune fille qu'il avait reçue en audience lui affirmait que le port du voile était un pilier de l'islam. Il lui a demandé à quelle date du calendrier de l'Hégire nous étions [1438, NDLR], et elle n'a pas su lui répondre.

Lui semble répondre à une inquiétude et à une colère...

Oui, comme il est noté en préambule, la Grande Mosquée s'inquiète "de la montée en puissance, au sein de la communauté musulmane française, d'une interprétation erronée de l'islam, reposant sur une lecture du texte […] au premier degré, qui conduit à l'obscurantisme, à la pédanterie ignorante, à la misogynie, au sectarisme, au refus des valeurs républicaines." Une condamnation très dure. Elle s'inquiète aussi du climat de diabolisation de l'islam et des Français de confession musulmanes depuis la vague d'attentats. Le texte reprend même le titre de mon livre, "Islamopsychose".

En faisant cette proclamation, la Mosquée de Paris essaie-t-elle d'exercer une autorité souvent contestée, la mollesse de son recteur étant souvent pointée ?

C'est un paradoxe, en effet : l'autorité souvent accusée d'être pusillanime émet le texte le plus courageux jamais publié sur l'islam en France. Clairement, la Grande Mosquée, par ce texte, exerce une autorité morale. Elle se comporte en "Cour suprême" de l'islam en France. Ou comme la mosquée-université Al-Azhar, en Egypte. Mais le dernier paragraphe du préambule laisse la porte ouverte à un dialogue avec d'autres autorités : ce texte est un acte fort, mais pas un oukase. Il existera en tant que fondation et c'est irréversible : c'est le seul texte disponible qui définisse la doctrine de l'islam en France. Si les autres autorités [comme Musulmans de France, ex-Union des organisations islamiques de France, proche des Frères musulmans, NDLR] produisent à leur tour un texte, il y aura plusieurs écoles de l'islam en France.

Propos recueillis par Cécile Deffontaines

(*) Fayard, 2017

Cécile Deffontaines
Cécile Deffontaines

Lu 68 fois
Mardi 4 Avril 2017
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Avril 2017 - 00:00 LE SOUFISME, qu’est ce que c’est ?

Lundi 17 Avril 2017 - 23:28 Qui est El Hadj Malick Sy?

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

0 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé