Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Premier jour de dialogue national: des constats, des réactions avant et après.....




Idrissa Seck est égal à lui-même…Il a montré les erreurs du pouvoir sur un seul papier : l’invitation du président. Il a sorti les erreurs contenues dans cette invitation sur le libellé. Regrdez l vidéo Idrisse Seck décèle des fautes dans lettre de… par kdieme7


Gakou fâché contre Macky : « diloguer sur l’application des réformes, c’est du n’importe quoi »

L’ancien ministre du Commerce, Malick Gakou et actuel homme fort du Grand Parti (GP) est très remonté contre Macky Sall et le Dialogue national. Il est d’autant plus courroucé que ce dialogue porte sur l’application des réformes, suite au référendum du 20 mars dernier. «Discuter de conclusions dont on n’était pas d’accord, ce n’est pas le rôle de l’opposition. Dialoguer pour mettre en application des réformes qu’on a combattues et qui ont été rejetées par un taux d’abstention record, c’est du n’importe quoi», tonne notre interlocuteur au bout du fil. Poursuivant, il appelle le chef de l’Etat à régler le problème des enseignants, des pêcheurs, de trouver des solutions face aux difficultés que rencontrent les femmes du monde rural etc. «Dans ce pays, tout est réglé à l’image des problèmes crypto-personnels. On doit se tourner vers le peuple qui souffre, ce peuple qui ne mange pas à sa faim et qui ne boit pas à sa soif», plaide Malick Gakou qui révèle qu’il appartient à l’Etat de changer le pays et à l’opposition de créer les conditions d’une alternative à ce gouvernement. «Il faut ôter les cravates pour changer le pays. Il faut des sueurs et des jérémiades pour changer ce pays et protéger la jeunesse. Nous sommes un parti de la jeunesse, nous allons défendre notre jeunesse et nous sommes prêts à tout pour défendre le Sénégal», renchérit M. Gakou.

PDS et dialogue national…Le coordonnateur des libéraux, Omar Sarr reçu par un ministre de la République

Qui l’eut cru ? Le numéro 2 du Pds en audience avec le ministre de l’Intérieur ? En tout cas, selon des sources sûres, Abdoulaye Daouda Diallo a reçu le coordonnateur du Pds à qui il a d’ailleurs expliqué les contours du dialogue notamment la gestion du temps de parole

Aïda Mbodj boude le comité directeur : elle est contre la participation des libéraux

Si le Comité directeur a fait le plein avec des responsables qui n’étaient pas souvent au rendezvous, il y a eu des absences qui ont intrigué nos radars. Aida Mbodj, Babacar Gaye, Doudou Wade n’ont pas été aperçus à la réunion. Nos sources disent qu’ils font partie du camp radical qui juge inopportun ce dialogue. Quoi qu’il en soit, le Président Macky Sall a réussi à diviser et le Pds et l’opposition. Les libéraux n’ont pas pu trouver un compromis autour de la motion proposée par Me Madické Niang. Finalement, la direction du Pds a décidé de participer au dialogue national lancé par Macky qui réussit ainsi à démanteler le Pds.

C’est Madické Niang qui a convaincu Wade

S’agissant de la participation du Pds au dialogue national lancé par Macky Sall, l’ex-parti au pouvoir est divisé. Au début, même Me Wade n’était pas favorable. Selon nos informations, il a préconisé la mise en place d’un comité de réflexion avant de se faire convaincre par Madické Niang. Ce dernier qui a juré fidélité au pape du Sopi a déclaré que c’est lui qui a convaincu Me Wade. Et puisque Gorgui est toujours la seule constante, Madické Niang n’a pas voulu qu’il y ait débat malgré l’inscription de 66 personnes. A l’arrivée, les radicaux à l’image de Farba Senghor, Abdoulaye Nguer ont exprimé leur courroux, pendant que le camp favorable à la participation, s’est formé autour de Madické Niang, Oumar Sarr, Samuel Sarr, Toussaint Manga, Fabouly Gaye, Bara Gaye.

« Mouvements Citoyens » aussi dit non au dialogue national de Macky Sall

Le Cadre Autonome des Mouvements Citoyens du Sénégal a assumé son refus de participer au dialogue national de cet – après midi qu’ils appellent « mise en scène médiatique ». Le coordonnateur Mouth Bane est revenu sur les raisons de ce refus non sans énumérer toutes les priorités sur lesquelles ils appellent respectueusement le Président à s’y concentrer.
Les organisations signataires qui forment les mouvements Citoyens ont elles aussi à leur tout décliné l’invitation au dialogue national, ils incitent le Président à réagir sur les maux du pays comme le problème de l’Education, les accords des APE, la bonne gouvernance , et surtout la libération des détenus politiques.
Pour eux, la situation difficile du pays, l’injustice à l’Assemblée Nationale , l’accaparement des deniers publics, les échecs successifs des politiques publiques dans certains secteurs, l’échec du Plan Sénégal Emergent ,parmi tant d’autres failles, ne leur permettent pas de participer de jouer le jeu.
Rappelons que dans « Mouvements Citoyens » se retrouvent plusieurs organisations politiques qui ont dit non au dialogue, au même moment Idrissa Seck réinstalle un goût de meeting au siège de son parti pour faire un point de presse à la même heure que l’invitation du Président… Eh bien…. Qui sera qui au dialogue?


Y en a marre boude le Dialogue National…Fadel Barro et ses potes ne sont pas les bienvenus au Palais

Les mouvements Y’en a marre et M23 ne seront pas au Palais de République pour la cérémonie d’ouverture du dialogue national convoqué par le chef de l’État. Contactés hier, vendredi 27 mai, les responsables de ces mouvements ont indiqué qu’ils n’ont pas reçu leur carton d’invitation et qu’ils n’étaient pas intéressés par ce dialogue
Contacté par nos confrères de Sud quotidien hier, vendredi 27 mai, dans l’après-midi Fadel Barro et Mamadou Mbodj respectivement coordonnateur des esprits «Y en a marristes» et coordonnateur du mouvement des forces vives de la nation M23 ont tous confirmé qu’ils n’ont pas reçu leur carton d’invitation à cette rencontre.
Toutefois, au nom de la liberté et de l’indépendance de chacun, Fadel Barra refuse de spéculer sur les raisons de leur non convocation à cette rencontre qui ne les «intéresse d’ailleurs pas». «Nous n’avons reçu d’invitation à cette rencontre qui ne nous intéresse pas d’ailleurs. On ne sait même pas sur quoi va porter les discussions. C’est dans la presse qu’on parle de dialogue, alors qu’on ne sait même pas quels sont les Tdr (entendez-vous par là, termes de références).


Encore un nouveau mouvement politique du Palais… «Macky ñu ñor» fait vibrer Sorano

Les mouvements politiques continuent de naitre au Sénégal. Le ministre conseiller du président de la République, Cheikh Mbacké Sakho lance un mouvement de soutien à l’action de Macky Sall. Ce sera aujourd’hui samedi à Sorano sous la présidence du Pm Mahammed Dione. Selon des proches de Cheikh Mbacké Sakho, ce mouvement dénommé « Macky ñu ñor » aura pour objectif d’ »assurer la massification de l’Apr, soutenir Macky Sall et affaiblir l’opposition ».

Oumar Sarr à S.E.M Macky Sall « vous n’êtes pas quand même un roi? » DÉBAT NATIONAL-OUMAR SARR À S.E.M MACKY SALL « VOUS N’ÊTES PAS QUAND MÊME UN ROI? »

Oumar Sarr évoque ,avec ironie , les emprisonnements pour offense au chef de l’Etat.

Le coordonnateur du parti démocratique sénégalais s’oppose au délit d’offense au chef de l’Etat qui ,selon lui ,est dépassé . Toujours avec courtoisie , il s’adresse à S.E.M Macky Sall « Monsieur le président , vous n’êtes pas quand même un roi ?»


VIDÉO-AHMED KHALIFA NIASSE À MACKY SALL » VOUS AVEZ SU PAR DES VOIES MYSTIQUES QUE VOUS SEREZ UN JOUR PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE »


L’APPEL AU DIALOGUE NATIONAL- LA FÉDÉRATION PDS DE FRANCE CRACHE SUR LA LETTRE « QUI RESSEMBLE À …..

Par un communiqué parvenu à sen-politik, la fédération PDS de France dénonce « la manière inélégante et discourtoise par laquelle le président S.E.M Macky Sall s’est adressé particulièrement à son prédécesseur Maître Abdoulaye Wade » . En effet , par ce communiqué , la fédération PDS de France montre ton son amertume contre S.E.M Macky Sall et crache sur la lettre adressée à la classe politique et à Me Abdoulaye Wade. Lisez ce communiqué digne d’un pamphlet !

« Nous avons appris à travers la presse, la manière inélégante et discourtoise par laquelle le président Macky Sall s’est adressé à la classe politique et particulièrement à son prédécesseur Maître Abdoulaye Wade, pour la participation au dialogue politique national.

En effet, cette démarche malheureuse n’est rien d’autre que l’aboutissement du mépris et de la tentative d’humiliation manifeste que Macky Sall a toujours nourri à l’endroit de son opposition qu’il souhaite réduire à sa plus simple expression.

Comment peut-on s’adresser à Maître Abdoulaye Wade, ancien Chef d’État avec une lettre qui ressemble plus à une convocation qu’à une invitation ? Quel mépris ?

La classe politique sénégalaise ne mérite-t-elle pas plus de respect et de considération de la part de Macky Sall ?

Peut-on parler de dialogue politique dans un Pays où l’opposition n’a qu’un seul droit : celui d’aller en prison ?

Nous pensons que la manière dont la classe politique a été saisie à 48 heures du démarrage officiel de ce soit disant dialogue national, doit pousser tous les partis politiques qui se réclament de l’opposition à dire non à l’appel de Macky Sall.

Comme chaque Sénégalais le sait aujourd’hui, Macky Sall s’est octroyé une réforme constitutionnelle sans aucune concertation, ni dialogue, défiant tous les Sénégalais, la société civile, toute la classe politique et l’ensemble des forces vives attachées au respect d’élections libres, transparentes et équitables.

Loin de résoudre la crise multidimensionnelle qui plombe le Sénégal depuis le 25 Mars 2012, l’installation hasardeuse de Macky Sall au pouvoir a installé notre Pays dans une situation chaotique.

Le seul dialogue qui doit exister entre Macky Sall et l’opposition devrait porter sur les conditions d’une cohabitation politique après les élections législatives de 2017 ».

Vive le Sénégal

Vive un PDS fort et conquérant

Vive Maître Abdoulaye Wade

Pour la fédération PDS de France,

Ibrahima DIOP

Chargé de la Communication

VIDÉO-AHMED KHALIFA NIASSE À MACKY SALL » VOUS AVEZ SU PAR DES VOIES MYSTIQUES QUE VOUS SEREZ UN JOUR PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE »


Vidéo: L’apérisation de la RTS et du fichier électoral, Cheikh Bamba Dieye assène ses vérités à Macky


Lu 28 fois
Dimanche 29 Mai 2016
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

0 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé