Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pape Khaly Niasse explique les raisons de son soutien à Me Wade




Pape Khaly Niasse explique les raisons de son soutien à Me Wade
Le fils aîné du leader de l’Alliance des forces du progrès (Afp), Moustapha Niasse, a décidé de soutenir le président Wade pour le 2ème tour de la présidentielle. Pape Khaly Niasse a été reçu, vendredi dernier, par le président de la République. Se confiant au quotidien privé sénégalais l’Observateur, il a rappelé que le président Wade l’avait d’abord reçu, le 23 octobre 2011. A cette occasion, il lui avait expliqué en tant qu’ancien militaire, qu’il était spécialisé en déminage mécanique sur les engins explosifs. Me Wade, très intéressé par le profil de son hôte, souhaitait lui confier le déminage des mines en Casamance. 
Interrogé sur le caractère politique de cette audience, Pape Khaly Niasse a reconnu que son père (Moustapha Niasse) était candidat à l’élection présidentielle et qu’il l’avait accompagné durant toute sa campagne électorale du premier tour. Et d’ajouter : « Mais à partir du moment où il n’est plus candidat, je peux soutenir qui je veux. Et cela dépend de la lecture que je fais de la situation du pays. 
Il n’est pas dit que Moustapha Niasse est mon père, je dois toujours être à ses côtés ». Est-ce que votre père ne va pas vous en vouloir de soutenir Wade ? S’il ne courait pas de risque en soutenant Me Wade, Pape Khaly Niasse a souligné que le Sénégal est un et ne peut en aucun cas être divisé. « Si, aujourd'hui, on réveillait l'ancien président Senghor pour lui dire que Moustapha Niasse avait soutenu un libéral en 2000, lui qui est socialiste qui a formé mon père, il n'y croirait pas. Aujourd'hui, c'est une question de confiance : Wade dit qu'il fait trois (3) ans pour terminer ses chantiers... » Le président respecte tellement mon père qu'il m'a dit : «Moustapha Niasse est un homme d'Etat, un homme qui connaît comme sa poche les mécanismes de l’Etat, comment ça fonctionne. » 
Sur la suite réservée à son projet de déminage en Casamance, il a répondu : « Oui ! Il a décidé de financer le projet et pour déminer une région comme la Casamance, il faut trente-six (36) mois. Je compte travailler avec des Russes et des Ukrainiens et le coût global du projet s'élève à 1 million d’euros (environ 650 millions de FCfa. Sur sa décision de ne pas voter Macky Sall, il a répondu que ce dernier fait partie de sa génération et peut encore attendre. 

Le Soleil
 


Lu 145 fois
Mercredi 21 Mars 2012
LVDPS : Actualité sénégalaise et internationale


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé