Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ousmane Sonko «le droit de réserve n’est pas un droit de complicité avec les magouilles et malversations»




Ousmane Sonko «le droit de réserve n’est pas un droit de complicité avec les magouilles et malversations»
Ousmane Sonko en veut à Macky Sall et à ses partisans. Invité de l’émission Opinion sur Walf TV de ce dimanche, il se dit convaincu des magouilles et malversations du pouvoir en place. L’inspecteur des impôts et domaines suspendu estime ne pas violer l’obligation du droit de réserve. «Le droit de réserve n’est pas un droit de complicité avec les magouilles et malversations», a-t-il lâché, avant de préciser.

«Je ne suis pas un lanceur d’alerte, je suis un politique qui scrute les politiques publiques, qui est dans l’opposition pour signaler les trains qui n’arrivent pas à l’heure». Revenant sur les conditions de sa suspension, le leader du PASTEF déclare : «C’est un règlement de compte entre Ousmane Sonko et le couple Macky-Marième Faye». Continuant dans sa logique, il révèle : «C’est moi qui ai informé mon directeur (Son supérieur, le directeur du contrôle interne) de ma suspension. Si j’avais fait une faute dans mon travail, c’est lui qui serait le premier à s’en apercevoir».

Aussi, le leader du PASTEF dit ne pas recevoir un document stipulant qu’il a été suspendu à cause d’une violation de l’obligation de réserve. Sur d’éventuelles sanctions dont il pourrait être victime, Ousmane Sonko dit s’attendre à tout. «Je m’attends à des sanctions sévères puis que c’est une procédure téléguidée directement par monsieur Macky Sall et éventuellement par Madame qui pensent pouvoir liquider un adversaire politique», a-t-il avancé. Avant de poursuivre : «Quelle que soit l’issue, Macky Sall ne peut pas gagner, même si je faisais l’objet d’une radiation, il a déjà perdu ce combat et chaque acte qu’il pose révèle le véritable visage de l’homme».

Allant plus loin, Ousmane Sonko déballe. «Macky Sall a dit à une haute autorité qu’il va gouverner le pays en dictature». Selon le leader du PASTEF, Macky Sall se trompe, s’il pense qu’il peut faire main basse sur ce pays. Aussi dira t-il : «Il (Macky), nous inspire tout sauf la peur».

Lu 15 fois
Lundi 15 Août 2016
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé