Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Médias : Jean-Karim Fall n'est plus


VIDÉO. Voix de RFI avant d'être une figure de France 24, ce grand spécialiste de l'Afrique est décédé brutalement alors qu'il était en reportage en Sicile.



"France Médias Monde (qui réunit France 24, RFI et la radio en langue arabe MCD, ndlr) a appris avec un immense chagrin la disparition brutale, le vendredi 26 mai, de Jean-Karim Fall à l'âge de 59 ans. Il était en mission à Taormina, en Sicile, où il couvrait le sommet du G7 pour France 24." C'est ainsi qu'a été annoncée la nouvelle de la disparition du journaliste franco-sénégalais Jean-Karim Fall. Rédacteur en chef et chroniqueur à France 24 depuis 2012, Jean-Karim Fall était un visage bien connu des téléspectateurs de la chaîne d'information mondiale. Il était aussi une voix familière des auditeurs de RFI où il a effectué la majeure partie de sa carrière, entre 1984 et 2012.

Ses premiers pas…

Né en mars 1958 d'un père sénégalais et d'une mère française, "JKF", comme l'appelaient ses collègues, était diplômé de l'École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille. Métis, Jean-Karim Fall a toujours partagé son cœur entre la France et le continent africain. Par l'entremise des affectations de son père diplomate et ministre, il a pu voyager dans de nombreux pays africains et essentiellement au Niger où il a passé une grande partie de son adolescence. L'occasion aussi, avant d'embrasser la carrière de journaliste, de côtoyer de grandes figures africaines de l'époque. Quand il vient en France, c'est pour aller à Toulouse dont il fréquente l'université avant de rejoindre la prestigieuse École supérieure de journalisme de Lille (ESJ) où il a fait ses premières armes dans un métier qu'il adorait.

Un journaliste de terrain

À sa sortie, il intègre Radio France Internationale (RFI) en 1984. Et sa carrière est partie avec une prédilection pour les reportages au cœur des événements. Ainsi de la guerre du Golfe en 1990-1991, de la guerre civile au Liberia où Charles Taylor, chef de l'État du moment, l'a fait prisonnier quelques jours au motif qu'il était un espion de Dakar, des émeutes anti-françaises à Port-Gentil, de la première épidémie Ebola au Zaïre (actuelle RDC). Parmi les faits notables, l'annonce en premier de la mort du président ivoirien Félix Houphouët-Boigny en décembre 1993 alors qu'il est envoyé spécial permanent de RFI à Abidjan. Il y restera jusqu'en 1995, année où il atterrit à Libreville, au Gabon. Il n'y restera pas longtemps, un an seulement, et est rappelé à Paris pour prendre la tête du service Afrique. Presque sans discontinuer jusqu'en 2012, c'est de ce poste qu'il a pu donner la mesure de son talent et de son engagement pour une information rigoureuse sur le Continent.

Un manager de l'info

Cela ne l'a pas coupé du terrain puisque de Paris, à travers son contact quotidien avec les correspondants, rien ne lui échappait de l'actualité africaine. Plus directement, il a pu rencontrer et interviewer bien des personnalités et des chefs d'État, avec lesquels il avait établi un rapport respectueux et exigeant. Au regard de l'importance de RFI pour les opinions africaines, des réclamations ou des coups de téléphone rageurs d'Afrique ne manquaient pas mais, en bon professionnel, Jean-Karim Fall a souvent réussi à calmer le jeu et à éviter les coupures d'antenne.

Hommage confraternel

RFI et France 24 ont prévu de rendre hommage au "grand professionnel, spécialiste de l'actualité internationale et tout particulièrement de l'Afrique" qu'il était. Ailleurs, du côté de l'AFP, la directrice de l'information Michèle Léridon a réagi à la triste nouvelle en ces termes : "Nous sommes beaucoup à l'AFP à avoir côtoyé et apprécié Jean-Karim pour son immense connaissance de l'Afrique, son caractère entier, sa bienveillance auprès des jeunes journalistes. Il comptait beaucoup d'amis à l'AFP. Nous adressons nos condoléances les plus sincères à France Médias Monde ainsi qu'à son épouse et ses enfants." Le Point Afrique aussi se joint à la douleur de la famille, lui présente ses condoléances les plus sincères et lui marque à la fois sa solidarité et son affection.

Lu 151 fois
Dimanche 28 Mai 2017
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

1 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé