Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

KARIM WADE ET LE PDS : HISTOIRE D'UN CAPITAINE PRIVÉ DE GOUVERNAIL, ET DE BOUSSOLE DANS UN NAVIRE BLEU HANTÉ.




Le parti démocratique sénégalais a toujours été une formation politique atypique, sur le plan organisationnel et humain. Le parti à l'instar des autres appareils politiques s'identifie aussi à une personne, à un clan ou à une famille. Chez les libéraux (bleu-jaune), le timonier est une constance qui se nomme « maître » Abdoulaye Wade.

Le parti se rattache à lui, sans lui les libéraux ne sont que des individualités éparses qui excellent dans la délation et la conspiration. D'ailleurs l'ancien directeur de cabinet de Wade Pape Samba Mboup, l'a bien résumé avec cette phrase : "A Dakar ils sont là-bas à se quereller pour des questions de leaderships, y'a en là-bas des libéraux qui ne voulaient pas la libération de Karim Wade, la nuit, ils aillent voir Macky au palais, au petit matin, ils rentrent comme si rien était".

La constance Abdoulaye Wade est le catalyseur bleu, il a toujours procédé à des combines et des combinaisons pour essayer de donner le parti sa valeur d’antan, le Pds est en quelque sorte son patrimoine. Personne n'arrachera les grains du maïs sans son approbation. Ceux et celles qui ont osé le défier se sont vus, admonestés systématiquement par ses ruffians, puis traînés dans la boue avant d’être défenestrés.

Quatre années, se sont écoulées, le PDS n'est plus ce qu'il incarnait sur le plan politique, en douze année de règne, il avait récolté que douze députés à l'Assemblée nationale, et la dégringolade continue. Les caciques malchanceux sont englués dans la traque des biens mal acquis, dont le fils de l’ ancien président : Karim Wade, jugé et emprisonné. Abdoulaye Wade, comme un bon génie politique décida d'ériger son fils en victime politique, en l'imposant au parti comme le candidat apte à mener la reconquête du pouvoir.

Une telle décision n'était motivée uniquement que par le combat politique qu'il fallait donner à ce dossier pour tirer son fils dans les griffes de la justice. Les libéraux n'avaient que pour programme politique la libération de Karim Wade. Maintenant qu'il hume l'air, dans l'opacité la plus absolue, exilé de force ou de gré au Qatar.

Le PDS ne s'est jamais intéressé sur l'orientation économique, sociale ou en environnementale du pays durant les quatre années de bagne de leur candidat à l’élection présidentielle. Le capitaine Karim Wade semble être privé de son gouvernail, et de sa boussole sur lesquels,il devrait s'appuyer pour réorienter la navigation vers des eaux susceptibles d’être poissonneuses, afin de nourrir l'espoir des militants et Karimistes qui ont porté le combat politique d'un père.

Lu 39 fois
Mardi 9 Août 2016
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

0 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé