Des Infos du Sénégal en temps réel...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Conférence sur le dopage aujourd’hui à Paris : L’expertise sénégalaise en exemple au siège de l’Unesco


Le ministre sénégalais des Sports séjourne depuis hier, dans la capitale française, à l’effet de participer à la Conférence des Parties (Cop) à la Convention internationale contre le dopage dans le sport, prévue du 29 au 30 octobre 2015. C’est donc pour prendre part aux travaux de représentants des 174 Etats parties que Matar Bâ se déplacera, ce matin, au siège de l’Unesco à Paris, qui abritera l’évènement. Cette conférence coïncide avec le 10e anniversaire de l’adoption de la Convention internationale contre le dopage dans le sport. Une réunion sera organisée à l’occasion, afin de dresser un état des lieux des mesures prises, au niveau national, pour lutter contre le fléau du dopage.



Dès lors que le Sénégal fait partie des 174 pays ayant ratifié la Convention à la date du 1er août 2013, cette conférence offrira une occasion de faire le point sur les mesures et les programmes de lutte contre le dopage développés par le gouvernement sénégalais. «Le ministre des Sports, Matar Bâ, présentera une communication sur les différents efforts que le Sénégal a consenti dans la lutte contre le dopage dans le sport. L’Organi­sation nationale antidopage du Sénégal (Onads) sera donnée en exemple», renseigne Mbaye Jacques Diop, conseiller Technique en Communication au ministère des Sports, membre de la délégation sénégalaise. Selon lui, «le ministre fait partie des dirigeants sportifs qui veulent assainir le sport et le rendre accessible à tous».
En marge de cet évènement, le patron du Sport sénégalais, nous apprend-on, rencontrera d’autres dirigeants du Sport, avec qui il échangera sur la question du dopage, ainsi que sur le renforcement des relations profitables aussi bien sur le plan infrastructurel qu’administratif. Selon son conseiller, le ministre «aura donc d’importants entretiens avec ses homologues des autres pays sur comment contribuer à la protection des droits des sportifs».

«Intensifier leurs efforts, défis à relever…»
L’Agence mondiale antidopage (Ama) a annoncé dans un communiqué qu’elle «incitera les gouvernements à intensifier leurs efforts pour contribuer à la protection des droits des sportifs». Mais également, avec les différents représentants, «discuter des progrès accomplis dans la lutte contre le dopage dans le sport et des principaux défis à venir», lit-on dans le document de l’Ama.
La Conférence des Parties (Cop) à la Convention internationale contre le dopage dans le sport fournira également aux représentants des pays, une occasion unique d’adopter des mesures novatrices. Pour rappel, la Convention internationale contre le dopage dans le sport a été adoptée le 19 octobre 2005. Cet instrument juridique permet aux gouvernements de formaliser leur engagement à l’égard de la lutte contre le dopage dans le sport.
cbdiagne@lequotidien.sn

Lu 14 fois
Mardi 3 Novembre 2015
LVDPS.INFO


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Politique | Affaires des biens supposés mals acquis | Economie | Société | News Afrique | News du Monde | Tribune Libre | Actualité Boutique | Migration | Fait Divers | Infos Utiles | Sport | Culture | Education | Clips | People | Potins | Cote Ivoire | Necrologie | Santé | Histoire | Diaspora | France 2017 | France | Libye | Réligion | Humour | Insolite | Dramatique | NTCI | Elections legislatives sénégalaises 2012 | JUSTICE | Archives | Bien être | Coin des Femmes | Coin Couple | Communication | Environnement | Entretien | Chronique | Plat du jour | Diplomatie | Sondage | Journal Télévisé | Association Loi 1900 | Partis politiques sénégalais



Inscription à la newsletter

Notre selection du jour...

Brochettes apéritives

0 Commentaire - 18/05/2017 - LVDPS.INFO








Dans nos blogs



Infos Utiles-Santé